COMMUNISIS FRANCE

Oui, mais qu’entendez-vous vraiment par innovation ?

 

La fréquence à laquelle ce terme est évoqué, la rareté des définitions qui en sont données et la propension des personnes à en faire un usage abusif, voire à le bafouer, sont remarquables. L’innovation, c’est comme le Brexit. Ainsi, toutes les définitions données diffèrent pour chacun et s’assimilent souvent à un terme fourre-tout dont on ne connait pas le véritable sens.

 « L’innovation, c’est..., vous savez, l’innovation. » - n’est-ce pas ?

 

Qu’est-ce donc que l’innovation ?

Il pourrait s’avérer utile de la définir par ce qu’elle n’est pas, plutôt que par ce qu’elle est. L’innovation n’est pas toujours brillante ni nouvelle. Il ne s’agit pas toujours de technologie, elle n’est pas toujours chère, de même que ce n’est pas toujours l’idée d’un expert, d’un gourou, d’un futuriste ou d’un scientifique.

 

L’innovation peut naitre de n’importe où et de n’importe qui dans une organisation, bien qu’elle provienne généralement de sources dotées d’un certain degré de curiosité. Peut-être s’agit-il d’un éclair de génie, ou peut-être simplement d’un peu de bon sens. Elle peut aussi découler d’un processus bien rodé, impliquant un dossier serré avec un résultat souhaité en tête.

 

En revanche, ce n’est pas un ciel sans nuage. En fait, ce n’est jamais un ciel sans nuage. Si vous cherchez un ciel bien dégagé, alors vous ne savez pas ce que vous voulez. L’une des meilleures entreprises d’innovation avec lesquelles j’ai eu le privilège de travailler, ?WhatIf!, appellerait cela blue sky bullshit (soit une foutaise).

Associez votre intelligence, vos émotions et vos tripes avec des données

J’ai récemment assisté à la conférence Savage Marketing à Amsterdam et j’ai eu le plaisir d’écouter La personne qui a peut-être l’un des emplois les plus cool du monde - le Directeur de l’innovation de Red Bull Media House, Andreas Gall. Non seulement son équipe produit des contenus étonnants, joue avec les derniers et gadgets fraichement sortis et s’amuse énormément, mais elle comprend et a défini son processus d’innovation en vue de le rendre productif.

 

Il a toutefois souligné que c’était le mélange d’instinct et de perspicacité qui faisait une réelle différence. Vous devez vous fier à votre instinct. Utilisez des données pour étayer votre argumentation, mais faites confiance à votre instinct.

 

Un de mes anciens chefs de Morrisons parlait souvent de la combinaison intelligence, émotions et tripes lorsqu’il s’agissait de franchir ce cap, pour toute nouvelle idée quelle qu’elle soit. Votre entreprise a besoin d’innovation. L’innovation vous aidera à vous adapter à un paysage en constante mutation et à tirer le meilleur parti des nouvelles opportunités, tout en suscitant l’intérêt de vos collègues, de vos fournisseurs et de vos clients. Mais vous devez également comprendre les règles en termes d’engagement.

 

L’innovation repose sur quelques observations

Les professionnels s’accordent à dire que l’innovation correspond à un processus et que, comme tout processus créatif, elle doit commencer par un briefing.

 

Nous commençons toujours par énoncer le problème - si le problème mérite d’être résolu, alors il vaut probablement la peine d’investir des ressources à cette fin.

 

Pour aider à déterminer s’il s’agit d’un véritable problème, il conviendra de le désosser et d’en déterminer les différentes composantes :

 

  • Pourquoi le problème existe-t-il ?
  • Quand ce problème existe-t-il ?
  • Qui est concerné par ce problème ?
  • Que se passe-t-il lorsque ce problème survient ?
  • Quelles sont les conséquences émotionnelles et rationnelles de son existence ?

 

Une autre partie cruciale du contexte du problème consiste à comprendre pourquoi certaines réactions se produisent, d’une certaine manière - et la méthode pour y parvenir est un jeu d’enfant.

 

 

 

« Pourquoi ? Mais pourquoi ? Oui, mais pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? »

 

Quoi de plus énervant que votre petit Louis ou petite Louise vous pose constamment des questions gênantes sur le fonctionnement du monde à la maison ? Mais cela vous incite à réfléchir et le même processus fonctionne pour aller au fond de tout problème dans un contexte professionnel.

 

La dernière question sur les conséquences est essentielle pour quantifier l’impact et, si possible, attribuer une valeur ou une conséquence mesurable à l’impact émotionnel également.

 

Nous avons donc le contexte du problème, mais qu’en est-il du résultat souhaité ? - si nous le résolvons. Qui en bénéficiera et quel en sera l’impact ? À l’inverse de la question des conséquences, ici, c’est l’effet qui est précisé.

 

Si vous ne comprenez pas le résultat de la résolution du problème, comment saurez-vous s’il vaut la peine d’y consacrer des ressources ?

 

Adaptez votre approche de l’innovation

Chez Communisis, nous sommes des experts en marketing pour les enseignes - une grande partie de notre activité consiste à travailler avec les marques de produits de grande consommation et les enseignes pour qu’ils puissent se connecter à leurs propres clients de la manière la plus efficace et la plus efficiente possible.

 

Si notre expertise en matière d’externalisation et de approvisionnement peut être mise à profit pour presque tout (littéralement tout !), lorsqu’il s’agit de notre approche de l’innovation, nous la regroupons en trois catégories : processus, personnes et produit. Cela nous permet de contribuer à la bonne formulation du dossier, d’impliquer les bonnes personnes et de nous assurer que nous savons quel sera le résultat.

 

Nous commençons normalement par énoncer le problème ou le défi commercial et, en explorant la cause, nous examinons les solutions dans un ou plusieurs de nos trois domaines.

 

Dans notre région, nous nous employons à partager les enseignements tirés. Nos équipes de stratégie et de planification créent donc des ateliers et des contenus sur mesure qui non seulement répondent aux exigences de l’innovation, mais fournissent également aux participants des outils et des techniques utiles pouvant resservir maintes fois.

 

Identifier les contraintes et les mesures

Pour être certain d’allouer les bonnes ressources à la résolution de votre problème, comprenez les obstacles qui se dressent devant vous.

 

Disposez-vous des compétences nécessaires en interne ou devez-vous vous tourner vers l’extérieur ? De combien de temps pensez-vous disposer pour régler le problème ? Et que se passera-t-il si vous ne le résolvez pas ?

 

Y a-t-il d’autres projets, facteurs de dépendance, systèmes, processus ou même des personnes qui, selon vous, pourraient se mettre en travers de votre chemin ?

 

Répondre à ces questions vous aidera à comprendre l’urgence de la situation. Bien qu’il ne soit pas utile de vous donner la solution, cela vous aidera à déterminer si vous pouvez réaffecter des ressources internes ou faire appel à une aide extérieure.

 

Enfin, déterminez les paramètres ou les mesures de la réussite. Il existe de nombreux projets d’innovation qui échouent uniquement parce que personne n’a identifié à quoi ils auraient ressemblé s’ils avaient réussi.

 

Tous les éléments ci-dessus ne constituent que le point de départ. Pas une seule solution proposée, pas de brainstorming ni de séance de discussions, pas un post-it collé sur un mur ou un tableau de papier gribouillé. Pourtant, c’est LA partie la plus cruciale de tout processus d’innovation. Si vous passez ce cap, vous serez paré à réussir. Dans le cas contraire, vous vous retrouverez dans un monde fourbe au ciel sans nuage, ce dont personne ne voudra !

 

Partie II. Les outils de l'innovation

 

 

 

 


Communisis France

De la création graphique jusqu’à la logistique, nous leur offrons une large gamme de services quantifiables et mesurables.

Iryna Kazhamiakina - Purchasing Manager

Nous avons vraiment une excellente équipe, des gens professionnels qui ne sont pas indifférents aux autres et toujours disponibles à aider.

X

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

Find out how we use cookies